Démocratie locale, budget participatif, transparence : ce que préparent les écologistes lyonnais

[ENTRETIEN] « La transition écologique ne se fera pas sans transition démocratique » : nommée troisième adjointe au maire de Lyon, Chloé Vidal ambitionne d’impliquer réellement les citoyens dans les décisions publiques. Un enjeu crucial alors que plus de 60% des électeurs n’ont pas voté aux dernières municipales. Mais, concrètement, comment compte-t-elle s’y prendre ? Et avec quels moyens ?

Vidal1
Chloé Vidal, 3e adjointe au maire de Lyon. Photo : N.Barriquand/Mediacités.

Alors que débutait la campagne des élections municipales et métropolitaines de 2020, la rédaction de Mediacités ouvrait, il y a un an, un débat de fond sur l’état de notre démocratie locale et les moyens de la renforcer. Premier acte : la publication d’un Manifeste pour une démocratie locale réelle, signé par plus de 850 lecteurs. Soit 25 propositions concrètes pour tenter de redonner à notre démocratie « un nouveau souffle depuis le niveau local ». Deuxième acte : la rédaction, dans la continuité de notre manifeste, d’un Livre blanc pour une démocratie locale rénovée, en partenariat avec l’Observatoire de l’éthique publique. Une boîte à outils de 28 mesures, transposables en droit, pour accroître la transparence de la vie locale et son financement, renforcer les règles de déontologie et favoriser l’implication citoyenne.  

Les élections passées et malgré l’actualité, épidémique ou terroriste, nous n’enterrons pas ces questions qui mêlent la moralisation de l’exercice du pouvoir et la désaffection des Français à l’égard de leurs élus. Au contraire : l’abstention record lors des scrutins de mars et de juin derniers - 62%, à Lyon, lors du deuxième tour - les a rendues d’autant plus cruciales. En attribuant à Chloé Vidal, son élue chargée de la démocratie locale, le poste de 3e adjointe, le nouveau maire de Lyon Grégory Doucet (EELV) a semblé prendre la mesure de l’urgence démocratique. Mais, concrètement, comment y répondre ? De quelle manière ? Et avec quels moyens ? Réponses avec celle à qui revient la (lourde) tâche de réconcilier les citoyens lyonnais avec leurs représentants.      

Mediacités : À Lyon, la campagne électorale a fait la part belle aux questions environnementales, de transports ou encore de logement, mais assez peu à celles concernant le fonctionnement de notre démocratie locale. Partagez-vous ce constat ?  

Chloé Vidal : Cette campagne a été assez singulière. Des sujets ont été mis

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 15 minutes

Par Nicolas Barriquand, avec Jeanne Hequet