Roger Vicot pourra-t-il rester maire de la commune associée de Lomme ?

2022-05-capture-vicot
Roger Vicot, le maire de la commune associée de Lomme, est en ballotage favorable pour le 2nd tour dans la 11e circonscription du Nord. Photo : capture d’écran France 3 Hauts-de-France

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Marion Rivet

Depuis une loi sur le cumul des mandats entrée en vigueur en 2014, les députés ne peuvent plus exercer de fonction exécutive locale en plus de leur mandat de parlementaire. En bonne position pour l'emporter dans la 11eme circonscription, Roger Vicot, s'il est élu, devra faire un choix.

Question de Bertrand, Lille : « Bonjour, Roger Vicot pourra-t-il rester maire de la commune associée de Lomme s’il est élu député de la 11e circonscription ? Et qu’en est-il de sa position de vice-président de la Métropole européenne de Lille ? J’aimerais bien savoir ce que tout cela implique au regard de sa position de potentiel successeur de Martine Aubry à la mairie de Lille… Merci »

Bonjour Bertrand,

Vous faites bien d’anticiper une question qui se posera forcément si Roger Vicot l’emporte sur son concurrent Laurent Pietraszewski dimanche soir dans les urnes… Au premier tour du scrutin, dimanche 12 juin, c’est le maire de Lomme et candidat investi par la Nupes qui est arrivé en tête en récoltant 35,43 % des suffrages exprimés… soit dix points d’avance sur le député sortant ! L’ancien secrétaire d’État chargé des retraites, qui défend les couleurs de la majorité présidentielle, n’a recueilli que 25,57 % des voix.

Surfant sur la vague macroniste en 2017, Laurent Pietraszewski avait réussi à s’imposer dans cette circonscription pourtant acquise aux socialistes depuis 1958 – excepté un passage de quatre ans sous giron UDF entre 1993 et 1997. Cette fois, Roger Vicot est en bonne position pour prendre sa revanche et récupérer ce siège cher aux socialistes… Mais alors, le maire de Lomme devra faire un choix.
30 jours pour démissionner

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment