Comment fonctionne la métropole de Nantes ?

Écoles, commerces, logement, transports… Vos élus métropolitains prennent des décisions cruciales pour votre vie quotidienne. Mais qui sont-ils et comment fonctionne l'institution ?

Voir aussi : L’action de la ville de Nantes

Veracités : Posez-nous vos questions
Politiques, entreprises, grands projets, enjeux locaux… les journalistes de Mediacités vous répondent.

La présidente

Johanna Rolland

Parti Socialiste

Maire de Nantes depuis 2014, Johanna Rolland préside également depuis cette date aux destinées de la Métropole. Elle s’y appuie notamment sur les élus nantais (majoritaires), mais également sur les autres maires socialistes de la collectivité, au premier rang desquels Fabrice Roussel (La Chapelle-sur-Erdre) et Bertrand Affilé (Saint-Herblain). 

La composition du conseil métropolitain

Au sein des 24 communes qui composent la métropole nantaise, la gauche - et notamment le PS - dispose de solides bastions. Nantes, bien sûr, mais aussi des communes importantes comme Saint-Herblain ou La Chapelle-sur-Erdre. De quoi assurer à Johanna Rolland une solide majorité dans laquelle - vague verte oblige - les écologistes pèsent un poids plus important que lors de la mandature précédente.

Les 24 communes de Nantes Métropole

 

Les compétences de la métropole

🏘️ Les déplacements

Création de nouvelles lignes de tram, de bus ou de navibus ; tarifs des abonnements et des tickets ; gestion de la Tan, l’opérateur de transports en commun de la Métropole ; développement du co-voiturage et des pistes cyclables… En matière de transports, c’est à la Métropole que se prennent l’essentiel des décisions et c’est dans son budget que sont puisés les fonds nécessaires à des investissements généralement lourds. 

♻️ Les déchets et la propreté

Les 140 000 tonnes d’ordures ménagères récoltées chaque année dans l’agglomération, c’est elle. Leur collecte, leur incinération et leur recyclage, c’est encore elle. Tri’Sac et ses nombreux ratés, toujours elle. Bref un service primordial et de sacrés objectifs puisque d’ici à 2030, la Métropole prévoit de faire passer de 423 à 356 kilos par habitant le volume de déchets produit chaque année dans les 24 communes. Et d’en revaloriser 65% contre 37% en 2017.

🔋 Le climat et l'énergie

Nantes Métropole définit un plan climat, qui détermine des objectifs et des actions en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de celle de la consommation d’énergie (grâce, entre autres, à un programme de rénovation thermique des bâtiments, ou la multiplication des sources d’énergie renouvelable).

🏗️ Le développement urbain

Qui peut construire quoi, où et pour quoi faire... Voilà, en substance, les questions auxquelles répond le Plum (Plan local d’urbanisme métropolitain) élaboré et voté par Nantes Métropole. Le dernier a été adopté en avril 2019 et doit s’appliquer jusqu’en 2030.

🏘️ L'habitat et le logement

L’agglomération nantaise continuant d’attirer plusieurs milliers de nouveaux habitants chaque année, tandis que flambent les prix de l’immobilier et que s’accroît l’étalement urbain, voilà probablement l’un des enjeux majeurs du nouveau mandat. Au programme, notamment, du PLH voté en 2019 et en vigueur jusqu’en 2025 : la construction de 6000 logements par an parmi lesquels 2000 logements sociaux.

🚰 La gestion de l'eau

Originalité nantaise, les réseaux d’eau potable de la métropole sont gérés aux deux tiers par une régie publique et pour un tiers par le privé (Véolia). Une situation qui ne pourrait être amenée à changer qu'en toute fin de mandat, les délégation de service public ayant été signées en 2018 et ne s'achevant qu'en 2025.

🐿️ L'environnement et la biodiversité

Autonomie alimentaire, coopérations entre zones urbaines et rurales, protection de la biodiversité… Ces thématiques ont été au coeur de la campagne municipale, mais sont pour l’essentiel - et c’est logique - gérée à l’échelle métropolitaine.

📈 Le développement économique

Nantes Métropole accompagne la création et l’implantation d’entreprises sur son territoire. Six filières stratégiques ont été identifiées : l’aéronautique, l’économie maritime, l’alimentation, la santé, les industries numériques et les industries créatives et culturelles.

👩🏼‍🎓 L'enseignement supérieur et la recherche

Nantes Métropole affiche l’ambition de devenir « un pôle majeur de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation aux niveaux national et européen à l’horizon 2030 ». Elle s’appuie pour cela sur sa démarche Campus Nantes et sur le projet Next. Ce dernier ayant du plomb dans l’aile.

📋 Les autres compétences

Nantes Métropole gère différents établissements culturels, tels le musée des Beaux-Arts, le château des ducs de Bretagne, le Zénith, ainsi que certains événements comme La folle journée ou Transfert. Elle s’occupe également du sport de haut niveau et des grands équipements sportifs ou encore de l’action européenne et internationale.

Vous aimeriez lire toutes nos enquêtes collaboratives ?

Faites vivre l’investigation locale, soutenez Mediacités

×