2020-09-nantes-promesse-phare-sexisme
Devenir la première ville non sexiste de France à 10 ans
Mairie Action sociale
Promesse en cours d'évaluation
Promesse de Johanna Rolland
Liste majoritaire à la mairie de Nantes
Parti socialiste (PS)

L’analyse de Mediacités

Mis à jour le 30/09/2020
Partager
Une chose est certaine : cette promesse sera probablement parmi celle les plus difficiles à évaluer. Parce que le concept de « ville non sexiste » reste encore un peu flou. Ce qui rend la comparaison avec d’autres villes françaises d’autant plus difficile. Reste néanmoins plusieurs engagements plus ou moins concrets à étudier de près : celui d’améliorer l’égalité entre les hommes et les femmes à tous les niveaux, des cours d’école aux lieux de travail, de lutter contre les violences faites aux femmes ou encore d’améliorer leur visibilité dans les actions de la collectivité.

L’actualité de cette promesse

Recevoir des alertes par e-mail sur l'actualité de cette promesse
Vous avez une information à nous partager sur cette promesse ?
Voir les actualités précédentes
Vous aimeriez lire toutes nos enquêtes collaboratives ?

Faites vivre l’investigation locale, soutenez Mediacités