Créer un RSA jeune pour les 18-25 ans
Métropole Action sociale
Promesse tenue
Promesse de Bruno Bernard et Grégory Doucet
Liste majoritaire à la métropole de Lyon
Europe Écologie Les Verts (EELV)

L’analyse de Mediacités

Mis à jour le 17/03/2021
Partager
« Les jeunes de 18 à 25 ans n’ont droit à aucune aide sociale, sauf circonstances exceptionnelles », écrivaient les écologistes dans leur programme électoral. En récupérant les compétences d’un département en 2015, le Grand Lyon a hérité de la gestion du RSA. Or, le « Revenu de solidarité active » s’adresse aux personnes âgées d’au minimum 25 ans (sauf cas particuliers comme avoir un ou plusieurs enfants à charge, ou avoir travaillé au moins deux ans sur les trois dernières années). D’où cette promesse de Bruno Bernard baptisée « RSA jeune » qui vise, selon les mots de l'écologiste « à combler un trou dans la raquette des dispositifs ».

Lors du débat d’orientation budgétaire, en décembre 2020, la collectivité a prévu d’allouer 10 millions d’euros, pour l’année 2021, à ce RSA spécial moins de 25 ans. Le dispositif doit faire l'objet d'un vote lors d'un conseil métropolitain en mars 2021 pour de premiers versements en juin. D'après les estimations de la Métropole, 2000 jeunes sont potentiellement concernés.

L’actualité de cette promesse

Recevoir des alertes par e-mail sur l'actualité de cette promesse
Vous avez une information à nous partager sur cette promesse ?
Voir les actualités précédentes

Vous aimeriez lire toutes nos enquêtes collaboratives ?

Faites vivre l’investigation locale, soutenez Mediacités

×