L'Œil de Mediacités

Du beau, du bio, de l’écolo au cœur des programmes des candidates nantaises

Du beau, du bio, de l’écolo au cœur des programmes des candidates nantaises

L’urgence climatique n’est apparemment plus un vain mot. En tout cas dans les programmes politiques des candidates aux municipales nantaises. Et plutôt sur le champ gauche de l’échiquier politique, où on rivalise d’idées « écolos ». Avant l’été, la sortante socialiste, Johanna Rolland, avait ouvert le bal en proposant la gratuité des transports en commun le week-end. Il y a trois semaines, elles renchérissait en annonçant la création de 150 îlots de fraîcheur et 75% de repas bio ou issus de l’agriculture locale dans les cantines.

Page n° 75 / 76