Nucléaire : enquêtes au pays de l’atome

Nucléaire : à l’ombre des réacteurs de Golfech

ToulouseLe 9 mars, la centrale nucléaire de Golfech faisait tristement parler d'elle : près de 200 mètres cubes d’eau mélangés à un produit chimique non radioactif ont été déversés par erreur dans la Garonne. Comment vivent les habitants, à l'ombre de la centrale ? Nous sommes allés voir sur place.

L’Oeil de Mediacités – Barbarin vu par la presse américaine ; Ycone, tour cardinale...

LyonL'onde de choc de la condamnation Barbarin, si la centrale du Tricastin craque, la "Nouvel tour" du promoteur Cardinal, Perrin-Gilbert ferme à 15h40, le Bastion social reste lui (officieusement) ouvert... L'actu lyonnaise scrutée par Mediacités

Au Bugey, un projet de rachat de terres attise la crainte d’un nouvel EPR

LyonEn toute discrétion, EDF convoite 336 hectares de terres situées autour de la centrale nucléaire du Bugey, dans l’Ain. L’électricien a missionné la Safer, la société chargée d’aménager le territoire rural, pour sonder les propriétaires concernés, et reste flou sur ses intentions. Les opposants craignent l’installation d’un futur EPR.

Nucléaire : la métropole de Lyon aura son mot à dire sur la centrale...

LyonAlors que deux communes et 38 000 habitants du Grand Lyon figurent désormais dans le périmètre de prévention des risques de la centrale nucléaire, la Métropole devrait enfin intégrer d’ici juin 2019 la commission d'information du Bugey. En jeu : des informations cruciales sur la seconde plus vieille centrale de France, connue pour ses dysfonctionnements répétés.

Centrale nucléaire du Bugey : la rustine ne tient pas

LyonL’an dernier, Mediacités révélait le colmatage d’une brèche détectée sur un réacteur de la centrale la plus proche de Lyon. Problème : dès le redémarrage, la réparation a montré des signes de faiblesses. L’Autorité de sûreté nucléaire réclame des explications à EDF.

A Lyon, la transition énergétique à petite vitesse

LyonPanneaux solaires sur les toits, rénovations de logements énergivores : alors que se tient jusqu’à juin prochain le débat national sur l’avenir énergétique de la France, l’enjeu de la transition verte se décline dans les métropoles. A Lyon, le mouvement est enclenché mais reste timide.

Plainte contre la centrale nucléaire du Bugey

LyonQuatre associations anti-nucléaires poursuivent en justice EDF et la centrale du Bugey, à côté de Lyon. En cause : une importante fuite radioactive de tritium qui a, en décembre dernier, contaminé les eaux souterraines et le Rhône.

« Grâce à la sous-traitance, EDF perpétue le mythe du nucléaire sans risque »

Chercheuse à l’Inserm, la sociologue de la santé Annie Thébaud-Mony se bat depuis 30 ans pour briser ce qu’elle appelle « l’invisibilité des travailleurs du nucléaire ». Elle pointe le risque accru de cancer parmi les sous-traitants de la filière.

EDF va entasser ses déchets radioactifs au bord du Rhône

LyonSans publicité, EDF ouvrira en 2018 une poubelle nucléaire sur son site du Bugey. Iceda – c’est son nom – a été prévue à l’origine pour entreposer les déchets du démantèlement du premier réacteur de la centrale. Mais elle contiendra aussi des éléments irradiés en provenance d’un peu partout en France.

Nucléaire : le réacteur malade de la centrale du Bugey

LyonVingt-trois mois d’arrêt, un colmatage singulier au lait de chaux, des incidents avant même sa remise en route… Faut-il s’inquiéter de l'état du réacteur 5 du site du Bugey, à 35 kilomètres de Lyon ? Voire de la centrale toute entière, la deuxième plus vieille de France ?

TRIBUNE – Pour un véritable virage énergétique

LillePeut-on se passer de la centrale nucléaire de Gravelines ? Plus que possible, sa fermeture est urgente et impérative, affirme Virage énergie Nord-Pas de Calais. Selon cette association, la question est désormais de savoir quand et comment on procédera à la substitution d'un des principaux sites atomiques au monde.

Gravelines : radioscopie d’une centrale vieillissante

Lille80 kilomètres séparent Lille de la plus puissante centrale nucléaire de France – qui est aussi l’une des plus anciennes. Alors que deux de ses six réacteurs sont arrêtés pour des raisons de sûreté, Gravelines passe au crible de Mediacités. Sans alarmisme ni angélisme.