Dragon de Calais, “bébés Coca”, bizutage… L’impact des enquêtes de Mediacités Lille en 2022

Nos enquêtes ont-elles fait bouger les lignes à Lille ? A l'heure de tirer le bilan de l'année, Mediacités publie son troisième rapport d'impact - ici la seule partie lilloise. Il prouve par l'exemple toute l'utilité d'une presse d'investigation locale.

Mediacités rapport d'impact Lille
Mediacités © Rapport d’impact Lille 2022.

Révéler et après ? Que se passe-t-il une fois les enquêtes de Mediacités publiées ? Cette question, nous nous la posons chaque semaine et, souvent, nous y apportons une réponse avec la publication de nouveaux articles, des « compléments d’enquête ». Il n’empêche ! A l’heure des bilans de fin d’année, l’interrogation sur l’utilité et le rôle d’un média comme le nôtre revient avec plus d’acuité que d’habitude : concrètement, cela sert à quoi l’investigation locale ?

Pour la troisième année consécutive, nous nous sommes replongés dans les publications des douze derniers mois – près de 200 pour la seule édition lilloise – afin de dresser notre « Rapport d’impact 2022 ». Nos enquêtes ont-elles fait bouger les lignes ? Ont-elles contribué à améliorer ou à mettre fin aux dysfonctionnements qu’elles révélaient ? Ont-elles initié un débat, une prise de conscience, une procédure judiciaire ? Ou, à l’inverse, sont-elles passées inaperçues et, pour le dire autrement, ont-elles fait un flop ?

Voici quelques éléments de réponses.

1 – Opération transparence sur les notes de frais des élus

2022-05-notes-frais-elus-lille-calais-valenciennes
Illustration : Pierre Leibovici

Rappel des faits – En janvier 2022, Mediacités Lille s’est mis en chasse pour récupérer les notes de frais de dizaines d’élus des Hauts-de-France – des documents que tout citoyen a le droit de consulter. Devant les réticences de certaines collectivités, nous avons dû saisir la Commission d’accès aux documents administratifs (Cada), qui a confirmé que nous étions dans notre bon droit. Quatre mois plus tard, nous publions les premiers résultats de notre collecte et tirons les enseignements de notre initiative.

Impact Notre action a contraint les collectivités sollicitées à se conformer à la loi. Certaines ont adopté de nouvelles procédures afin de disposer plus facilement de ces documents jusqu’alors épars et peu contrôlés. De nombreux lecteurs nous ont félicité pour ce souci de transparence. Certains nous ont même demandé des conseils afin de mener leur propre opération transparence dans leur commune.  

Nos articles à (re)lire :

 

2 – Calais : un dragon qui crache du feu… et brûle du cash

Dragon Calais
Photo: Clémence de Blasi

Rappel des faits – A deux reprises, en novembre 2019 et janvier 2022, Mediacités enquête sur les fragilités du dragon de Calais, cette créature mécanique exceptionnelle dont s’est dotée la ville pour redorer son image et attirer les touristes. Au-delà de la fantastique opération de communication municipale, relayée par tous les médias, nous avons décrit la réalité d’un dragon fort coûteux à exploiter et qui attire beaucoup moins de visiteurs payants que prévu.

Impact Nous avons participé à la prise de conscience du coût faramineux de l’acquisition du dragon et provoqué un débat sur la bonne utilisation des fonds publics et leur contrôle. Quelques mois plus tard, les magistrats de la chambre régionale des comptes publiaient un rapport cinglant qui corroborait en tout point notre constat.

Nos articles à (re)lire :

 

3 – L’incroyable destin de la famille Alizada

2022-04-aubry-suraya-alizada
La famille Alizada réunie autour de Martine Aubry, maire de Lille, et Stephan Kutniak, directeur général adjoint des services. Photo : Clémence de Blasi / Mediacités

Rappel des faits – En septembre 2021, Mediacités raconte l’histoire poignante de Suraya Alizada, journaliste afghane réfugiée à Roubaix pour échapper aux talibans, et relaie son appel pour sauver sa famille restée à Kaboul. Le portrait de cette jeune femme émeut et suscite un élan de solidarité jusqu’aux plus hautes autorités de la ville de Lille.

Impact Six mois plus tard, en mars 2022, la jeune femme réussit son pari : sa mère, deux de ses sœurs et deux de ses nièces ont été exfiltrées d’Afghanistan grâce aux efforts conjugués de la municipalité de Lille, du ministère des Affaires étrangères et de Mediacités. Suraya Alizada est désormais élève en Master 1 de l’École supérieure de journalisme (ESJ) de Lille et toute sa famille vit à Roubaix.

Nos articles à (re)lire :

 

4 – Au département du Nord, on met de l’ordre dans les Actions d’intérêt local (AIL)

Séance du conseil départemental du Nord. Photo: DR

Rappel des faits –  En mai 2022, Mediacités se penche sur le dispositif des « Actions d’intérêt local » (AIL), une enveloppe de subventions aux associations laissée à la libre appréciation des élus du conseil départemental du Nord. Soit près de 2 millions d’euros versés pour l’année 2021. Problème : ces aides, qui fleurent bon le clientélisme, soutiennent parfois des actions loufoques. De plus, la bonne utilisation des fonds n’est jamais contrôlée.

Impact – A la suite de notre enquête, les choses commencent à bouger au conseil départemental. L’opposition s’empare du sujet pour réclamer soit la disparition pure et simple des AIL soit la définition de règles d’attribution plus strictes (définition d’un montant maximum, de critères précis, etc.). Le président Christian Poiret approuve et propose la mise en place d’un groupe de travail inter-groupes pour faire évoluer les AIL.

Nos articles à (re)lire :

 

5 – Les « bébés Coca » émeuvent

2022-juin-bébés-Coca-dents
Illustration : Virginie Menvielle.

Rappel des faits –  Dans cette enquête publiée en juin 2022, nous racontons que, dans la région Hauts-de-France, un certain nombre d’enfants en bas âge ne se nourrissent que de boissons sucrées. Ce qui détruit durablement leur dentition naissante, au grand désarroi des professionnels qui peinent à juguler le phénomène. Un enjeu de santé publique méconnu et peu pris en compte par les pouvoirs publics.

Impact – Notre enquête provoque des réactions massives des lecteurs et de multiples reprises médiatiques. Le sujet est abordé lors d’une séance plénière de la région Hauts-de-France. Notre enquête participe à une prise de conscience accrue de ce fléau et suscite un début de réponse des autorités sanitaires. Prévention, mobilisation du conseil régional sur de nouveaux équipements dentaires mobiles… Une chose est sûre : le syndrome du biberon n’est plus un concept flou, mais un problème de santé publique clairement identifié.

Nos articles à (re)lire :

 

6 – Le bizutage à la fac de médecine de Lille en débat

 

2022-09-bizutage-faq-medecine-lille-soiree
Soirée d’intégration à la fac de médecine de Lille. Photo DR.

Rappel des faits –  Dans cette enquête importante mise en ligne en septembre, Alexia Eychenne revient sur la série noire qui a endeuillé deux fois la fac de médecine de Lille ces dernières années. Deux morts suite à des soirées dites d’intégration trop arrosées. Le bizutage, même s’il ne dit plus son nom, est encore ancré dans les habitudes des étudiants. L’université semble dépassée et le tabou lié à ces rites de passage, plus fort que jamais. Une enquête judiciaire est en cours pour le décès le plus récent, celui de Simon Guermonprez.

Impact – Toute l’équipe de Mediacités Lille se mobilise vivement autour de ce sujet. Nous publions deux enquêtes, alertons nos confrères – ce qui nous a notamment valu une invitation sur la chaîne de TV régionale Wéo -, montons un événement public pour en parler, poussons le président de l’Université de Lille à évoquer le problème du bizutage… Bref tout ce qui était en notre pouvoir pour contribuer à briser ce qui demeure un tabou et éviter, peut-être, un nouveau drame.

Nos articles à (re)lire :

 

 7 – Exide, une bombe polluante à retardement

2022-10-usine-Exide-Technologies-min
Photo : Brianne Cousin / Mediacités.

Rappel des faits –  Installée à la frontière entre Lille et Faches-Thumesnil, cette usine de fabrication de batteries au plomb pollue depuis plus d’un siècle les sols de tout un quartier dans une indifférence quasi totale. Notre enquête a révélé les failles dans les mesures de protection et l’ambiguïté des chiffres qui définissent les seuils officiels de vigilance et varient au fil du temps.

Impact – Notre enquête a incité les riverains à ne pas s’accommoder d’une pollution ancienne et à réclamer des analyses plus poussées de la part des autorités. Elle a été largement reprise par nos confrères (Wéo, Mediapart, France bleu, etc.).

Notre article à (re)lire :

A Lille, Exide Technologies intoxique les habitants en toute discrétion

 

8 – Le combat impossible de l’encadrement des loyers

Encadrement des loyers – Lille
Photo : Matthieu Slisse / Mediacités

Rappel des faits –  Lille, ville pionnière en matière d’encadrement des loyers ? Mediacités suit attentivement ce sujet depuis plusieurs années. Tout en reconnaissant les efforts de la municipalité pour limiter l’inflation des loyers, nous pointons les limites d’un dispositif très facilement contournable.

Impact – Ce travail a conduit un média anglais, The Bristol Cable, à nous solliciter dans le cadre d’une grande enquête européenne sur le logement. Notre dernière enquête, publiée en novembre 2022 et traduite en anglais, participe à définir les mesures idéales pour réguler le marché du logement en Europe.

Nos articles à (re)lire :

Lessons from Lille, as Bristol explores rent controls to tackle its housing affordability crisis

  • Vous faites un vrai super travail avec vos enquêtes, mais de là à dire que c’est ce travail qui est systématiquement le point de départ d’actions ou de prises de conscience, c’est un peu abuser, non ?
    Nécessaire, amplificateur etc. on peut dire bcp de choses, mais prétendre, par exemple que votre travail à incité les riverains à ne pas s’accommoder d’une pollution etc. alors qu’on lit dans l’article sur excide que vous avez été sur le terrain accompagnés d’un groupe de riverains dont certains super pointus sur les risques liés au plomb… C’est un peu fort de café !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 7 minutes

Par La rédaction de Mediacités