Mediacités remporte le Prix Innov’ Médias en Seine 2020

Ce prix vient récompenser le travail de Mediacités sur les conséquences de l’épidémie de Covid-19 dans les métropoles de Lille, Lyon, Nantes et Toulouse. Une fierté pour notre équipe qui était en compétition avec des médias prestigieux dont Le Monde, CNN et... le New York Times !

0
Lire plus tard

Une récompense qui nous honore et nous donne de l’élan. Mediacités a reçu, jeudi 19 novembre, le Prix Innov’ du festival Médias en Seine 2020, organisé par franceinfo et Les Échos. Notre équipe est distinguée pour sa couverture éditoriale innovante de l’épidémie de Covid-19 à l’échelle locale.

La plateforme « Nos villes à l’heure du coronavirus », lancée par Mediacités au lendemain du confinement, mercredi 18 mars, faisait partie des huit initiatives repérées par le jury de Médias en Seine. À nos côtés, concouraient des dispositifs innovants comme le format vidéo immersif du journal Le Monde dans une équipe de réanimation ou la newsletter de décryptage de Nice-Matin sur la situation sanitaire en Italie. Sans oublier des formats éditoriaux lancés par des grands noms du journalisme international : le New York Times, CNN ou encore le Los Angeles Times.

Après un premier vote du public qui a retenu quatre de ces huit candidats, le jury de Médias en Seine a finalement décerné le Prix Innov’ à Mediacités. « On est fiers de remporter ce prix car il vient couronner notre réactivité, relève notre directeur de la publication, Jacques Trentesaux. Mediacités, c’est une équipe super-motivée mais petite. En quelques heures, on est parvenus à refondre totalement notre site pour répondre aux inquiétudes et interrogations du public, tout en proposant des formats innovants et participatifs pour enquêter, avec l’appui des lecteurs, sur la façon dont leur ville et leurs élus faisaient face au Covid. »

Des enquêtes exclusives, au cœur des préoccupations

Comme toutes les rédactions, celle de Mediacités a bouleversé sa programmation éditoriale alors que l’épidémie de Covid-19 explosait au mois de mars. Une réorganisation d’autant plus importante que nos journalistes étaient pleinement mobilisés sur la couverture des élections municipales, dont le premier tour a eu lieu dimanche 15 mars, seulement deux jours avant l’instauration du confinement.

En l’espace de 48 heures, notre équipe a développé la plateforme participative « Nos villes à l’heure du coronavirus ». Sur cet espace, le public était appelé à envoyer des questions concrètes sur le confinement et le virus du Covid-19 (mesures de restrictions, précautions sanitaires, réaction des autorités locales, etc.). Les lecteurs étaient également sollicités pour leur expertise, sur laquelle les journalistes de Mediacités se sont appuyés pour produire des enquêtes exclusives.

2020-11-nos-villes-heure-coronavirus
La plateforme « Nos villes à l’heure du coronavirus » / Capture d’écran

« Comment honorer notre promesse d’une information différente, pertinente et exclusive sur les pouvoirs locaux alors qu’un seul sujet écrase les préoccupations ? », questionnait Jacques Trentesaux, mercredi 18 mars, dans un article publié sur La Fabrique.

La réponse, nous l’avons trouvée avec nos lectrices et nos lecteurs. Plusieurs centaines de questions et suggestions de sujets nous ont été envoyées au cours de la première période de confinement. Nous avons donné suite à ces préoccupations à travers plus de 150 articles d’enquête, d’analyse et de réponses aux questions des lecteurs.

Parmi eux : des enquêtes sur l’origine et le coût réel des masques distribués par les collectivités, des révélations sur l’insuffisante protection des employés d’Amazon face au Covid-19, des décryptages sur les chiffres trompeurs du Covid-19 au niveau départemental, ou encore des explications sur l’utilisation de drones pour surveiller les déplacements et l’impact du confinement sur la pollution de l’air à Lyon et Toulouse.

Un projet soutenu jusqu’à l’Université de New York

La plateforme « Nos villes à l’heure du coronavirus » s’est appuyée sur le développement d’un autre outil participatif de Mediacités : #DansMaVille. Sur cet espace, les lectrices et les lecteurs, abonné·e·s ou non, sont invités à dire ce qu’ils veulent savoir sur un sujet local. Leurs contributions sont catégorisées et transmises aux journalistes de Mediacités, qui décident ensuite d’enquêter.

Cet outil participatif a été développé grâce à une subvention attribuée par le Membership Puzzle Project, un projet de recherche international porté par l’Université de New York et le site d’information néerlandais De Correspondant, visant à soutenir des expériences innovantes d’engagement du public dans le journalisme.

Depuis la période de confinement, Mediacités a capitalisé sur le succès de « Nos villes à l’heure du coronavirus ». En mai 2020, la plateforme « Transformons nos villes après le coronavirus » a été mise en ligne pour identifier, avec l’aide du public, des solutions locales nées de la crise du Covid-19. Au total, 14 « enquêtes de solutions » ont été publiées ces derniers mois, par exemple sur les initiatives prises par les librairies indépendantes pour développer leur clientèle à distance, sur l’aide aux sans-abri apportée par les habitants de Lille, ou encore sur le dispositif de la ville de Nantes pour protéger les femmes victimes de violences durant le confinement.

Cette recherche d’initiatives face aux crises du coronavirus se poursuit : sur la rubrique « Nos villes à l’heure du reconfinement », les lectrices et les lecteurs peuvent signaler des solutions concrètes dans leur ville sur lesquelles Mediacités devrait enquêter. Et chacun·e est appelé·e à déclencher des enquêtes, en posant des questions sur l’impact de l’épidémie dans nos métropoles.

Lancé fin 2016, Mediacités a publié 1 500 enquêtes depuis sa création et compte désormais plus de 4 000 abonné·e·s. Cet automne, notre équipe entame une levée de fonds pour poursuivre son développement. Les lectrices et les lecteurs peuvent y participer, en rejoignant la Société des Amis de Mediacités, à partir de 200€ d’investissement (réduction d’impôt égale à 50% du montant investi).

Si vous souhaitez nous adresser des documents en passant par une plateforme sécurisée et anonymisée, rendez-vous sur pals.mediacites.fr

Point final.
Coronavirus
Cet article fait partie de notre rubrique dédiée
Nos villes à l'heure du coronavirus

Réagir à l'article

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom ici