La grande misère de la protection de l’enfance

Nord : le naufrage de la protection de l’enfance

LilleFoyers d’hébergement, familles d’accueil, clubs de prévention, PMI… tout le système nordiste d’aide aux mineurs en danger subit les coupes budgétaires imposées par le conseil départemental. Mediacités en détaille les conséquences les plus inquiétantes.

Alerte sur la situation des mineurs isolés en Vendée, le Défenseur des droits saisi

NantesEn Vendée, les conditions de mise à l’abri et d’accompagnement de certains mineurs non accompagnés (MNA) sont tellement dégradées que la Cimade vient de saisir directement Jacques Toubon. Elle pointe, notamment, l'action d'un groupe privé auquel le département délègue l'accompagnement de jeunes migrants.

TRIBUNE – Mineurs isolés à la rue : urgence !

LyonAlors que la Métropole de Lyon peine toujours à prendre en charge les mineurs étrangers isolés de l'agglomération, Mediacités publie la pétition d'habitants et de bénévoles, qui ont soutenu le « lieu de répit » ouvert cet été dans le 1er arrondissement, adressée au président du Grand Lyon David Kimelfeld.

Nord : ces éducateurs de rue contraints d’abandonner le terrain

LilleFace aux coupes budgétaires du département du Nord, principal financeur de la prévention spécialisée, le couperet est tombé : deux associations vont devoir cesser leurs activités. Les "éducs" craignent un abandon pur et simple de la prévention à moyen terme.

De Conakry à Toulouse, le parcours kafkaïen de Fofana, mineur isolé

ToulouseAprès un chemin d'exil long et violent, le jeune guinéen, arrivé à Toulouse en 2016, s'est retrouvé plongé dans les méandres aberrants des dispositifs d'accueil et de la Justice. Un parcours emblématique des carences de la politique migratoire française.

Mineurs isolés : le Nord, victime d’un déni de bon sens

LilleLes hébergements d’urgence ouverts par le conseil départemental du Nord n’accueillent pas les jeunes exilés qui dorment à la rue mais… des mineurs venant d’autres départements. Ubuesque !

Jeunes migrants dispersés, Grand Lyon dépassé

LyonEn proie à une situation sans précédent, les agents de la Métropole de Lyon chargés de la protection des enfants migrants dénoncent un climat de tensions et le manque de moyens pour assurer leur mission. Loin des déclarations du président de la collectivité David Kimelfeld qui promettait des solutions à cette crise… pour fin novembre dernier.

Sortir de l’enfance pour devenir SDF : le scénario noir devient réalité

LilleLe département du Nord a quasiment mis fin à la possibilité pour les jeunes de 18 à 21 ans d'être hébergés dans un foyer pour enfants ou en famille d’accueil. Deux ans après cette décision, les professionnels dénoncent la mise en danger d'une population privée brutalement de protection pour cause de majorité.

Migrants : l’insupportable attente des mineurs isolés

LyonFaute de moyens humains, la Métropole de Lyon n’arrive pas à répondre à l’afflux de jeunes migrants dans l’agglomération. Les associations lui reprochent de « trier » avec bien trop de zèle les majeurs des mineurs. Ceux-là patientent de longues semaines voire des mois, à la rue. Jour et nuit.

TRIBUNE – Mineurs isolés : nous ne voulons plus de pansements !

NantesParce que la situation des mineurs isolés, seuls en France après avoir fui la misère ou la guerre, les révolte, les membres du Collectif Hébergeurs solidaires de Nantes et alentours ont décidé d'ouvrir les portes de leur maisons et de leur familles. Mais parce que "pallier les déficiences d'un système a ses limites", ils appellent les pouvoirs publics à réagir.

Ces hébergeurs solidaires au secours de jeunes migrants isolés

NantesDepuis six mois, près de 30 jeunes migrants débarquent chaque semaine à Nantes. Pour leur éviter la rue, plus de 200 habitants les abritent bénévolement chez eux. Ce "collectif des hébergeurs solidaires" plaide pour une autre politique d'accueil.