2020-09-lyon-promesse-phare-transports
Investir 3 milliards d’euros dans le développement des transports en commun
Métropole Mobilités
Promesse en cours d'évaluation
Promesse de Bruno Bernard et Grégory Doucet
Liste majoritaire à la métropole de Lyon
Europe Écologie Les Verts (EELV)

L’analyse de Mediacités

Mis à jour le 30/09/2020
Partager
Voilà une promesse que Bruno Bernard mettra lui-même en œuvre. Contrairement à l’engagement des écologistes de mettre fin aux situations de cumul, le patron de la Métropole a décidé, au lendemain de son élection, qu’il présiderait aussi le Sytral, le puissant syndicat des transports en commun. À ce poste, il envisage de doubler l’effort d’investissement dans les bus, métros ou tramways qui s’élevait à 1,4 milliard d’euros pour le mandat 2014-2020. « Notre objectif est d'investir de l'ordre de 2,5 à 3 milliards d'euros », a précisé le président du Sytral lors de son installation. Pour quoi faire ? Dans les cartons des Verts : des nouvelles lignes de bus, dont certaines en site propre, des télécabines du côté de Francheville ou de Sainte-Foy-lès-Lyon, les tramway T7 (entre Lyon et Vaulx-en-Velin) et T8 (« tramway-rocade » dans l’Est lyonnais), le prolongement des métros B et D, etc. Et le métro E ? Rien n’est moins sûr ! Alors que ce projet, lancé en son temps par Gérard Collomb, figurait dans des documents de campagne de ses candidats (relire notre article sur le sujet), Bruno Bernard a laissé entendre qu’il pourrait bien l’abandonner.

L’actualité de cette promesse

Recevoir des alertes par e-mail sur l'actualité de cette promesse
Vous avez une information à nous partager sur cette promesse ?
Voir les actualités précédentes

Vous aimeriez lire toutes nos enquêtes collaboratives ?

Faites vivre l’investigation locale, soutenez Mediacités

×