Waldemar Kita et le FC Nantes : plongée en eaux troubles

Avant le FC Nantes : comment Mogi Bayat avait fait d’Anderlecht son jouet

Nantes [FOOTBALL LEAKS 3] Mogi Bayat est comme chez lui au FC Nantes. Une habitude pour l'agent de joueurs franco-iranien qui pendant plusieurs années se trouvait dans une situation équivalente dans le plus grand club de Belgique. Mélange de genres, conflit d’intérêts et échange de bons procédés, plongée au cœur de la relation toxique entre Mogi Bayat et Anderlecht.

Alors que l’État garantit 11 millions d’euros de prêt au FC Nantes, Kita exfiltre...

Nantes Mediacités a pu consulter le dernier bilan comptable des Canaris. Alors que les finances du club sont secouées par la crise sanitaire et qu’il a obtenu une exonération partielle de charges ainsi qu'un prêt garanti par l’État, son propriétaire Waldemar Kita continue de faire remonter de l’argent vers sa holding belge.

FC Nantes : Waldemar Kita rattrapé par ses acrobaties fiscales

Nantes L’étau se resserre autour du propriétaire du club de football nantais, poursuivi pour « fraude fiscale aggravée ». D’après nos informations et alors qu’elle lui aurait permis d'éviter de payer 14,8 millions d’euros d’ISF, la justice estime fictive sa résidence fiscale en Belgique. Depuis 2010, il aurait par ailleurs touché 70 millions au Luxembourg, échappant là encore à l’impôt. Le FC Nantes, quant à lui, est visé par un contrôle fiscal.

FC Nantes : la machine à se rembourser de Waldemar Kita tourne à...

Nantes Mediacités a consulté le bilan comptable 2019 du club de football nantais. Outre les profits record réalisés sur les transferts et la baisse du nombre d’abonnés à La Beaujoire, on y apprend que l’argent continue de remonter vers la holding belge de son propriétaire. Et que le club a procédé à une augmentation de capital.

Nouveau stade : quatre questions sur un enterrement

Nantes Il n’y aura donc pas de deuxième stade à Nantes. Le 25 février, Nantes métropole annonçait l'annulation du projet, suite à l'enquête pour fraude fiscale visant Waldemar Kita. La fin de 18 mois de rebondissements qui laisseront des traces profondes. Quelles conséquences pour Johanna Rolland, le FC Nantes, La Beaujoire… Explications

Nouveau stade : l’exposé de Waldemar Kita à la ministre des sports

Nantes Lundi 7 janvier, le président du FC Nantes a rencontré la ministre des sports Roxana Maracineanu, à Paris. Une petite heure d’échanges presque entièrement consacrée au projet de nouveau stade à proximité de La Beaujoire. Et une proposition pour le moins surprenante.

YelloPark : une décision surprise et toujours une myriade de questions

Nantes Le 9 novembre, la maire de Nantes annonçait l'abandon du projet urbain YelloPark mais la poursuite de la construction d'un stade, privé, à côté de celui de La Beaujoire. Un coup de théâtre qui laisse ouvertes de nombreuses questions. Conséquences politiques, urbanistiques, financières... Décryptage d'une décision surprise.

Ayrault, Rolland, la Sémitan, le YelloPark… Pascal Bolo sans filtre

Nantes Du projet de nouveau stade à La Beaujoire à ses relations avec Johanna Rolland ; de l'échec de la monnaie locale SoNantes aux revendications des chauffeurs de bus ou de tram... Le premier adjoint nantais et vice-président de la Métropole se lâche. Morceaux choisis.

La « Loi olympique » au secours des promoteurs du YelloPark

Nantes Le YelloPark doit désormais voir le jour dans quatre ans s’il veut répondre à ses échéances sportives et rester dans le budget prévu. Pour tenir les délais, les porteurs du projet comptent sur la “Loi olympique” et ses mécanismes dérogatoires en matière d’urbanisme.

Les JO à Nantes ? Avec YelloPark… ou sans !

Nantes Devant la presse, la maire de Nantes a affirmé hier que le projet de nouveau stade YelloPark était indispensable à la tenue d’épreuves des Jeux Olympiques à Nantes, en 2024. Interrogé par Mediacités, le COJO répond pourtant que La Beaujoire « satisfait [aux] demandes ».

FC Nantes : les entraîneurs valsent, les holdings de Kita prospèrent

Nantes Embauche d’un quinzième coach en onze ans, défense du très controversé projet YelloPark... Le président-propriétaire des Canaris ne ménage pas ses efforts en cette rentrée. Pas pour rien : dans sa holding belge (qui possède le club), le cash continue d'affluer.

Avant le FC Nantes : ces épisodes que Waldemar Kita préfèrerait oublier

Nantes Le club nantais n'est pas la première incursion de l'homme d'affaires dans le monde du football, pas plus que les laboratoires Vivacy ne sont la première entreprise qu'il dirige. Points communs entre toutes ces aventures : sa capacité à quitter le navire au bon moment et à se fâcher avec ses associés...

YelloPark : Kita demande déjà de l’argent à l’État

Nantes C'était promis : le financement du nouveau stade nantais devait rester 100% privé. La lettre de Waldemar Kita au Premier ministre que Mediacités révèle aujourd’hui montre pourtant que celui-ci demande déjà de l’argent à l’État. Pas averti de la démarche, Yohann Joubert, son principal associé, se dit "pas très à l'aise"…

FC Nantes : 3 millions de plus pour la holding belge de Kita

Nantes Les comptes du FC Nantes viennent d’être déposés pour la saison 2016/2017. Leur lecture confirme les informations publiées ces dernières semaines par Mediacités. Cette année, le club alimentera les caisses de la holding belge détenue par Waldemar Kita à hauteur de 3 millions d'euros.

Gonflement de pénis, jets privés… les bonnes affaires de Waldemar Kita

Nantes Il n’y a pas que le foot ou YelloPark dans la vie… Homme d’affaires averti, le propriétaire du FC Nantes multiplie les investissements juteux. Notamment avec les Laboratoires Vivacy, une société chapeautée par une très rentable holding luxembourgeoise.

Waldemar Kita, sa holding belge et l’argent du FC Nantes

Nantes Alors que se déroule actuellement une concertation sur le projet YelloPark de construction d'un nouveau stade à La Beaujoire, Mediacités s’intéresse aux finances du président du FC Nantes. De la Belgique, où est domiciliée la holding qui détient le club, à Bercy, où des agents du fisc surveillent ses manœuvres.

FC Nantes: l’épine danoise dans le pied de Kita

Nantes Sept ans après son licenciement, l'ancien défenseur international danois, Michael Gravgaard, va pouvoir poursuivre le FC Nantes devant les prud'hommes. Et il compte bien réclamer au club près de 2 millions d'euros.
×